Les phrases à éviter de dire à une spoonie

Avez vous déjà réfléchit à la manière dont vous parliez aux gens autour de vous? Et surtout la manière dont vos propos peuvent être reçus?

Aujourd’hui je vais vous offrir un petit florilège de phrases que j’ai eu la « chance » d’entendre. Mais cette fois ci, elles ne viennent pas du corps médical, mais de connaissances, collègues, responsables au travail, membres de famille….

Mais attention même si je vais prendre plaisir à dire ce que j’aurai aimé dire à l’époque, le but avec cette vidéo n’est pas de culpabiliser ou d’accuser les gens. Je souhaite simplement attirer l’attention sur un fait: Nous ne connaissons pas le poids de nos mots. Ce qui n’est qu’une petite boutade sans importance,pour nous, peut finalement être un poignard chauffé à blanc pour la personne en face. Parce que celle ci est dans une situation personnelle/professionnelle/familiale difficile, parce qu’elle est malade…bref il y a beaucoup de raisons qui expliquent que « l’autre » ne soit pas réceptif à nos blagues/réflections et soit blessé.

Je me suis longuement interrogé sur la qualité et la bienveillance de ma parole. Est ce que moi aussi j’ai pu dire des propos qui ont blessé ? (sans que je le veuille hein! parce que je sais être acide à souhait quand j’ai envie de piquer au vif la personne en face. Là je parle bien de propos blessants non intentionnels). La réponse à cette question est : oui très probablement, et ça m’arrive surement toujours. Donc rassurez vous je ne me pose pas ici en donneuse de leçon ou en « pov’victime » que l’on doit plaindre .

Mais dans mon imperfection je suis tout de même venue à un constat. Ce n’est pas à la personne en face de nous à s’adapter et digérer sans broncher nos mots. C’est à nous à nous adapter , à questionner sur l’état de la personne (avec sincérité, et non en mode automatique comme on le fait tous…), à savoir lire dans les non dits de l’autre….mais tout cela nécessite que l’on s’intéresse vraiment à l’autre (arf c’est chiant!! ), que l’on soit empathique (ça va pas?!! j’ai bien assez de problème moi même!!) bref que l’on intègre l’autre dans les paramètres.

Dans la vidéo, je parle de mon expérience donc avec le filtre « spoonie » mais cela fonctionne avec tout autres conditions/situations. Je suis sure que beaucoup d’entre vous allez vous reconnaitre. Mes propos feront surement échos à ce que bon nombre de spoonie ont vécu, mais cette video s’adresse à tous. Parce que nous sommes tous concernés.

Comme à mon habitude, j’enrobe mes propos avec une bonne dose d’autodérision et de sarcasme pour éviter d’être trop dramatique. Mais il n’en demeure pas moins que l’on peut se sentir inconfortable à la fin de la lecture. Parce que tout comme moi, vous allez vous questionner sur vos mots …enfin j’espère!

Bon visionnage

Alors qu’avez vous retenu de cette vidéo? A part mon magnifique jeu d’acteur bien sur !!

Ce que je retiens de mon expérience et de mes réflexions:

  • L’autre n’est pas moi! je pense, agis, réagis? vis d’une manière qui n’est pas forcément celle de la personne en face. Par conséquent je prend conscience que ce qui fonctionne/est bon pour moi, ne fonctionnera peut être pas pour « l’autre ».
  • Mes mots peuvent être reçus différemment en fonction de l’état de la personne. J’apprends à m’adapter en fonction de mon interlocuteur. Cela ne veut pas dire se taire attention! Certains auront besoin d’un bon coup de pied aux fesses pour les secouer mais d’autres auront besoin de douceur et de compréhension.
  • Une personne qui partage ses problèmes n’attend pas obligatoirement que vous lui établissiez un plan de bataille. Aider une personne cela ne veut pas forcément dire :trouver le « bon » mot ou « la » solution, aider c’est aussi simplement être là. A l’écoute.
  • Ne pas fier aux apparences. C’est un basique mais vraiment très important!!
  • Ne jamais remettre en doute ce que la personne ressent. Qui somme nous pour affirmer que ce que la personne en face ressent n’est rien ou faux!
  • Il n’y a pas de hiérarchie du malheur. Je ne suis pas nécessairement plus malheureux/handicapé/malade que l’autre et quand bien même ce serait le cas, cela ne veut pas dire que ce que vit l’autre n’a pas d’importance. Solidarité les gars! solidarité!!

Passionnant et vaste sujet que les interactions humaines..on pourrait en parler pendant des heures. Qu’en pensez vous?

On se retrouve Samedi sur l’Atelier pour un tutoriel carte.

D’ici là, prenez soi de vous (et des autres)

A bientôt

Publicités

Et si on partait à Poudlard….

Je vous ai révélé que je suis une sorcière, une spoonie…vous voulez un autre secret?

Je suis une Potterhead depuis 2001. Depuis que j’ai vu Harry Potter à l’école des sorciers. Je m’en souviens comme si c’était hier. J’habitais au Québec, c’était un jour où la tempête de neige faisait rage à l’extérieur. Et mes sœurs et moi nous sommes réfugiées sur le canapé…emmitouflées sous des couvertures avec une tasse de chocolat chaud. J’ai à ce moment là plongé dans un univers que je ne quitterai plus.

Oui je le redis sans honte, j’ai maintenant 38 ans et je suis toujours une Potterhead (une fan de Harry Potter). Après avoir vu le film j’ai dévoré les bouquins qui étaient déjà sortis. Et j’ai attendu religieusement la sortie des films et des derniers ouvrages.

Je profite donc de l’arrivée d’Halloween pour vous parler de ça au travers d’un TAG. 33 questions pour échanger sur l’univers Harry Potter (livres et films)

Questions

Personnages

  • Ton weasley préféré?
  • ton personnage féminin préféré?
  • ton personnage masculin préféré ?
  • ton méchant préféré?
  • ton professeur préféré?

Tu préfères….

  • Laver les cheveux de rogue ou passer la journée entière à écouter Lockhart parler de lui même?
  • Combattre en duel une bellatrix complètement folle  ou une molly en colère
  • Aller à poudlard en Poudlard express ou en voiture volante
  • embrasser voldemort ou donner un bain à Ombrage
  • monter un hyppogriffe ou un éclair de feu

Livres ou films

  • un personnage que tu visualisais différemment dans les livres que dans les films
  • un film que tu préfères au livre?
  • Richard Harris ou Michael Gambon en Dumbledore?
  • ton top de moments/personnages non inclus dans les films?
  • si tu pouvais refaire un film, lequel?

Poudlard

  1. quelle maison t’as immédiatement mis le plus en confiance?
  2. dans quelle maison es-tu réellement selon pottermore?
  3. quelle classe serait ta préférée
  4. quel sort est selon toi, le plus utile à apprendre
  5. avec quel personnage serais-tu instantanément devenu ami, à Poudlard

Bonus

  • si tu pouvais posséder une relique laquelle serait-ce
  • un aspect des livres que tu aimerais changer (personnages, moments….)
  • ton maraudeur préféré
  • quel personnage ramènerais-tu à la vie?
  • reliques de la mort ou horcruxes
  • mon tome préféré
  • le tome que j’ai le moins préféré?
  • mon film préféré?
  • la forme de mon patronus
  • ma gourmandise favorite
  • mon lieu préféré
  • ta citation favorite
  • les moments qui t’ont fait pleure

Je tiens à rectifier une info erronée que je donne dans le TAG Richard Harris qui a jouer Dumbledore était présent sur les deux premiers volets de la saga soit Harry Potter à l’école des sorciers et la chambre des secrets. Il est décédé avant la sortie 2eme volet. Et c’est Michael Gambon qui a repris le flambeau (enfin la baguette!) pour la suite.

Bon visionnage

Et vous alors? Le choixpeau vous a placé dans quelle maison?

A samedi sur l’Atelier pour un tutoriel tricotin

 

A la carte | Oracle des Métamorphes

Histoire de reprendre mes publications en douceur après 2 semaines sans rien, je reviens avec une vidéo « A la Carte« . Et quoi de mieux que l’oracle des métamorphes pour être dans le thème d’Halloween qui se rapproche à grand pas. J’aime cet oracle car il nous fait travailler autant la de lumière que la part d’ombre en nous. Si je peux reprocher quelque chose au mouvement du développement personnel contemporain c’est qu’il est parfois un peu trop « paillette et licornes ». Tout n’est que lumière et amour… alors que à mon sens nous ne pouvons travailler sur nous qu’en nous analysant en intégralité. Et nous somme à la fois ombre et lumière. Je dirai même que pour avoir une chance de travailler sur notre part d’ombre et la transmuter, il faut en prendre conscience, l’affronter … Bref ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui.

Je vous laisse avec ces créatures de mystère et de transformation. Bon visionnage

Sommaire:

  • Intro de la vidéo 0:00 à 0:28
  • Présentation générale du deck/jeu 0:28 à 0:45
  • Présentation du livret 0:45 à 2:42
  • Présentation des cartes 2:42 à 3:35
  • Carte à carte 3:35 à 6:24
  • Outro de la vidéo 6:24 à 6:52

N’hésitez pas à aller voir la playlist « A la carte » qui vous présente d’autres oracles.

On se retrouve jeudi et/ou samedi sur l’Atelier pour deux petits tuto cartes pour Halloween. Je me réunis avec mon moi même pour voir si je propose 2 tutos ou en seul.

Prenez soin de vous.

Dans ma tête de spoonie

 

Vous m’auriez parlé il y a quelques jours, je vous aurai dit que j’abandonnais tout, que j’étais trop fatiguée, que j’arrêtais de faire des efforts, que j’arrêtais d’essayer: Essayer de vivre normalement, essayer de donner le change, essayer de garder un rythme, essayer de ne pas sombrer, essayer de persévérer et faire des projets. C’est bon, je jette l’éponge ! je suis venue, j’ai vu, j’ai été vaincue! En fait non…vous voulez savoir la vérité? Vous ne m’auriez pas parlé du tout il y a quelques jours. Étant en pleine crise de fibro, je me terre comme un animal sauvage en me coupant du monde de peur de saouler ou blesser les gens qui m’entourent.

Et pourtant me voilà! En train de livrer le fond de mes pensées sans véritable but, sur cette page blanche en face de moi dans mon café préféré. Essayant de traduire en “mots” mes “maux”. Je ne me sens pas le courage de me mettre devant ma caméra et d’affronter mon image (teint blafard, cernes violets…tête de zombie bonjour!! quoi que j’aurai peut être dû…j’aurai eu une vidéo d’Halloween :P) mais j’avais envie de partager ce qui se passe parce que je pense vous le devoir! Au travers des différentes vidéos “spoonie” que j’ai fait, je donne apparemment l’impression de gérer la fibro avec philosophie et facilité, au vu des différents commentaires ou messages que je continue à recevoir. Mais croyez moi, ma vie n’est pas paillettes, licorne et bisounours tous les jours. J’ai mes moments de crise (physique et/ou existentielle), de doute, de découragement total, des moments si noirs que je n’arrive pas à imaginer que ma vie puisse avoir un avenir…. Et je veux partager ça avec vous, parce que ça aussi c’est ma vie de spoonie. Et je sais que ça parlera à certains et certaines d’entre vous.

Il y a quelques jours, je ne voyais aucun espoir et aujourd’hui à ma grande surprise une lumière se rallume…pourtant rien à changé: la douleur et la fatigue sont toujours là, le énième cadavre de programme de vidéos pour mes chaînes youtube est également là…à me narguer. La petite voix intérieure que j’appelle ma “bitch” intérieure est aussi présente à l’appel…. »tu vois! je te l’avais bien dit, tu n’as pas réussi, ah ah t’es trop nulle,  t’es bonne à rien, ça sert à rien de lutter… » (j’vous avais prévenu, c’est une vraie langue de vipère celle là). Mais après tout, cette voix a peut être raison…j’ai tenu 3 mois! 3 petits mois et pouf, me revoilà au point de départ, plusieurs semaines sans publication, sans vidéos d’avance, au fond du gouffre, la jauge d’énergie à plat et donc mon niveau de douleurs qui crève le plafond)sans parler du moral qui a abandonné mes chaussettes pour aller frôler le noyau terrestre.

Plus ça va et plus je réalise combien les interactions sociales me coûtent…2 ou 3 jours “normaux” d’interactions régulières avec du monde et il me faut littéralement 15 jours pour m’en remettre (et encore!). Être sociable me demande une telle dose de concentration et d’attention que ça me vide littéralement. Et le semblant d’équilibre que j’avais monté péniblement, s’écroule comme un château de carte balayé par le vent. C’est pas la première fois que ça m’arrive et pourtant je m’entête à essayer, je m’entête à me relever pour recommencer. Encore et encore! Est ce que tous ces efforts valent la peine, si au final je me retrouve toujours au point de départ dans un éternel recommencement. Est ce que ça vaut vraiment la peine que je lutte, jours après jours. Pourquoi ne pas tout laisser là, lever son drapeau blanc, dire haut et fort: j’abandonne! Amenez la civière, la morphine, et tout ce qui va avec le pack « cassos »…. à quoi bon lutter…

 

« Le bonheur peut être trouvé, même dans les temps les plus sombres, si un seul se souvient d’allumer la lumière »

Je me suis posée ces questions souvent sans pour autant trouver les réponses. Mais effectivement me voilà! moi qui voulais tout abandonner…. me voilà devant mon écran, réalisant que de nouvelles idées, des projets émergent bien malgré moi de mon esprit embrumé par la douleur…et bien malgré moi, je sens cette force qui me pousse, cet élan qui me transporte. Est ce ça que l’on nomme résilience? la capacité de rebondir même quand on pensait ne pas en avoir la force? Est ce que ce besoin d’avancer malgré tout est une preuve de courage ou d’entêtement? Est ce de la naïveté que de vouloir grandir humainement, socialement, en ne voulant pas entrer dans le moule du stéréotype de l’handicapée vivant au crochet de la société et résumer ma vie à une suite de jour que j’aborderai sans but? Honnêtement je n’en sais rien…j’ai envie de croire que je peux faire plus, je veux croire que je peux construire quelque chose…j’en ai besoin sinon à quoi bon! Je ne veux pas que ma vie soit sans but, je ne veux pas être spectatrice de la vie que j’aurai pu avoir. Mais comment agir quand la moindre journée est une épreuve olympique à part entière.

 

« Quand vous ne pouvez contrôler ce qui arrive…relevez le défi de contrôler la manière dont vous réagissez/répondez à ce qui arrive. c’est là que se trouve votre pouvoir »

Ce matin en me baladant sur Instagram, je suis tombée sur cette citation que j’aime beaucoup. C’est un fait que même si nous voulons essayé de gérer notre vie du mieux possible, il y a parfois/souvent des choses/événements/coups du sort que l’on ne peut contrôler . On aura beau maugréer contre la terre entière, il n’y a rien a faire. Ok voilà le fait mais maintenant comment puis-je agir….comment faire évoluer ma situation? En changeant le « pourquoi moi?!!! » très caliméro par « que puis-je apprendre?« probablement plus constructif ? je dois avouer que je n’arrive pas toujours à le faire (surement à tord) et même si je me penche avec sincérité sur la question du « que puis-je apprendre? » je n’ai pour l’instant aucune réponse.

Pourtant même si je ne sais pas comment répondre adéquatement, je vais me relever, une énieme fois, chancelante, pas encore sure de ce que je veux/peux faire certe, mais debout! je vais appliquer la phrase que je donne à toute personne qui se confie à moi.

« Redresse toi, ajuste ta couronne, respire un bon coup, souris, avance d’un pas…..répète »

Je vais avancer un pas après l’autre… Finalement, ce que je crois être un éternel recommencement est peut être tout simplement mon chemin, mon parcours de vie. Si je prend le temps de regarder en arrière, j’ai avancé et le simple fait que je m’évertue à me relever en est peut être là preuve ou alors je suis une véritable tête de mule ou les deux ;P .

Se fixer des objectifs, c’est important. Prendre de la hauteur sur les choses, c’est important. Mais être indulgent envers soi même l’est encore plus. Je vais maintenant clôturer mon auto-analyse ici pour être encore plus sérieuse. Parce que je sais que mes mots vont faire écho auprès de certains d’entre vous.

Toi qui lis ces lignes, toi qui as le sentiment que ta vie ne vaut rien. Toi qui penses peut être que tu ne vaux ou sers à rien. Je t’en supplie du plus profond de mon âme,je te demande de prendre le temps de te poser, prendre le temps de respirer, prendre le temps de comprendre que tu n’es pas seul/seule. Tu es une petite lumière qui éclaire ce monde. Même si tu penses que ta flamme est éteinte crois moi, ce n’est pas le cas. Je la vois et tu la verras aussi avec le temps. Mais n’oublie pas….

  • Redresse toi, prend la place qui te reviens (et surtout ça aide pour le point 3)
  • Ajuste ta couronne, parce que oui tu es un roi ou une reine, tu règnes sur ta vie et ton histoire, ne laisses personne te voler ta place!
  • Respire un bon coup (bah ouai c’est un peu essentiel physiologiquement parlant donc euh ben allez!! inspirez…expirez!)
  • Souris, je te l’ai déjà dit…ça fera plaisir à ceux qui t’aiment et ça fera chier ceux qui t’aiment pas ;P (et surtout sourire et rire, permet la production de dopamine et endorphine, hormones du bien être par excellence tout en réduisant la production d’hormones de stress)
  • Avance d’un pas, parce qu’il faut bien commencer à un moment donné. Fixe toi des objectifs mais avance par étape petit pas par petit pas. Quand tu es en bas d’un escalier tu n’envisages pas de passer de la premier à la dernière marche en un bond…tu avances marche par marche.

Et surtout si tu sens que tu n’arrives pas à prendre assez de hauteur, parles à quelqu’un c’est important ( avec un ami, un parent, un prof,un professionnel, à ton voisin de siège dans le tram, la caissière du supermarché, j’men fous mais parle !! ) Quelque soit les raisons qui font que tu sois dans le creux de la vague, il y a 3 vérités que je veux que tu intègres:

  • La nature est mouvement, le creux de la vague va passer et tu vas remonter
  • il y aura toujours quelqu’un pour t’écouter (ce n’est pas de la faiblesse mais de la sagesse de comprendre que l’on arrivera pas à remonter seul) Rapproche toi de personnes qui sauront t’épauler dans la situation spécifique que tu vis (n° vert spécifiques, psy….)
  • ta place est ici sur terre (quoi que tu en penses), tu te rappelles…tu es une petite lumière. Et cette planète a bien besoin de lumière tu ne crois pas?

Je vous invite à la fin de chacun de mes articles ou chacune de mes vidéos à prendre soin de vous, ce ne sont pas des paroles en l’air. Vous êtes les mieux placés pour savoir ce qui est bon pour vous et ce qui doit être fait dans votre vie pour l’améliorer.

En ce qui concerne le programme à venir, je n’en sais rien encore. Mais il est clair pour moi que l’envie de partager avec vous tous est ce qui me permet de sortir de la brume. Donc merci à vous tous, pour votre soutien, votre présence (même pendant mon absence), pour votre fidélité (pour les personnes qui me suivent depuis le crétacé ;P ) pour votre bienveillance (avec mes hauts et surtout mes bas).

Je vous dis à très bientôt

Prenez soin de vous

 

 

A la carte | Oracle des Esprits de l’Eau

Comme je l’expliquais samedi sur l’Atelier , j’ai mal calculé mon coup (comprendre à ça j’ai rien foutu en 2 semaines!!!!) à cause de petit soucis de santé. J’avais le choix de soit ne rien publier soit proposer une vidéo « A la carte » (déjà filmée, rapide à monter et uploader) donc…..

On se retrouve aujourd’hui pour découvrir l’oracle des Esprits de l’eau. C’est un oracle que j’aime beaucoup.

Sommaire

  • Intro de la vidéo 0:00 à 0:19
  • Présentation générale du deck/jeu 0:19 à 0:51
  • Présentation du livret 0:51 à 1:24
  • Présentation des cartes 1:24 à 3:06
  • Carte à carte 3:06 à 6:09
  • Outro de la vidéo 6:09 à 6:39

Bon visionnage

Je ne sais pas encore si on se retrouve Samedi sur l’Atelier , car ma pitite sœur débarque du Québec pour quelques jours, du coup je ne suis pas sure d’arriver à faire quelque chose de présentable ;P

Quoi qu’il en soit on se retrouve bientôt.

Prenez soin de vous!

1er contact avec un nouveau jeu

 

Vous avez un nouveau jeu? Connaissez vous les « bons » gestes à poser (ou du moins ceux qu’il est recommandé de poser…)?

Dans cette vidéo je vous propose de découvrir 3 étapes qui vous permettront de prendre contact avec votre jeu.

Sommaire

  • Introduction de la vidéo 0:00 à 0:54
  • Présentation des 3 principales étapes possibles (purification/consécration/tirage 1er contact) 0:54 à 3:16
  • Purification 3:16 à 9:54
  • Connexion avec le jeu 9:54 à 14:22
  • Tirage de 1er contact 14:22 à 20:08
  • Outro de vidéo 20:08 à 20:40

Bon visionnage

 

La purification

  • Pourquoi purifier un jeu : pour éliminer les énergie lourdes qu’il aurait pu accumuler depuis sa fabrication
  • Avec quoi: Sauge, palo santo, encens en grain….
  • Comment: passer les cartes dans la fumée de l’encens

Tirage de 1er contact

Mélanger les cartes, et sortir 6 cartes comme suit.

On se retrouve Samedi sur l’Atelier pour un petit tuto carte.

Prenez soin de vous!

A la carte | Oracle | Les Esprits de la forêt

 

Je vous fais découvrir l’oracle « Les Esprits de la forêt ». J’ai eu un coup de cœur surprenant pour cet oracle. Surprenant car si je prend les cartes une par une, il y en a quelques unes que je n’aime pas trop esthétiquement parlant, pourtant j’ai ressenti un attrait presque magnétique…Pendant un moment, quoi que je fasse, ou que je j’aille, je voyais cet oracle, pour tout vous dire, il m’est même littéralement tombé dessus dans la boutique ésotérique…. du coup je l’ai adopté 😛 (obligée!!! vous comprenez hein!! ;P)

Et dans son utilisation c’est un peu pareil, nous avons une « relation » particulière. Il a le don de me dire des choses que je n’ai pas envie d’entendre, il peut être têtu et me redire les même choses encore et encore. Que voulez vous! je comprend vite mais il faut m’expliquer longtemps.

Sommaire:

  • Intro de la vidéo 0 » à 21 »
  • Présentation générale du deck/jeu 21 » à 49 »
  • Présentation du livret 49 » à 1’54
  • Présentation des cartes 1’55 à 2’50
  • Carte à carte 2’50 à 5’15
  • Outro de la vidéo 5’15 à 5’41

Je vous laisse avec la vidéo. Bon visionnage

Est ce que vous avez vu mes autres vidéos « A la carte »? non!? c’est par ICI 

Prenez soin de vous

A bientôt