Des maisons à croquer…

 

Aujourd’hui j’entame ma série de noël….et on commence en bons gourmands que nous sommes par une recette! On va réaliser ensemble des minis maisons en pain d’épices que vous pourrez accrocher à votre tasse.

L’idée n’est pas de moi, vous retrouverez beaucoup d’exemples sur internet, j’ai utilisé la recette d’un blog qui s’appelle Where is the kitchen.

Comme je vous aime beaucoup je vous ai fait une fiche (avec la recette et le gabarit) qui vous servira pour découper les formes dont vous aurez besoin. Sachez qu’il existe des emportes pièces pour découper en deux temps trois mouvements vos maisons. Mais je n’en ai pas trouvé autour de chez moi et je m’y suis prise trop tard pour le commander sur internet donc on va faire avec notre version DIY qui fonctionne trés bien, pour peu que vous ayez une bonne dose de patience.

Je vous conseille d’imprimer la fiche Recette et Gabarit . Je vous laisse avec la vidéo . Bon visionnage

N’hésitez pas à me dire si vous avez essayé.

A bientôt

Prenez soin de vous

Publicités

Notre ami pour l’hiver

Aujourd’hui, je vous propose une petite tambouille qui va nous aider à passer l’hiver sans trop d’embuches. On va réaliser ensemble un petit remède  de grand-mère qui nous sera utile pour les petits rhumes, les toux, les maux de gorge. En fait vous pourrez l’utiliser de deux manières: en cure préventive, en cure apaisante quand votre système immunitaire a laissé passer un microbe. Mais j’y reviendrai un peu plus tard.

Avant de commencer, je vais faire la même annonce/alerte/remarque que j’ai fait dans la vidéo. Oui on parle d’un remède mais un remède de grand-mère. Je ne suis pas médecin, ni pharmacienne par conséquent je ne peux pas me substituer à l’expertise de ces professionnels. Utilisez ce sirop avec discernement en sachant que si les symptômes persistent / s’aggravent, il faut allez voir un médecin. Ceci étant dit…go !

Pour le moment focalisons-nous sur ce qui sera nécessaire si vous le voulez bien.

Pour la recette de base vous aurez besoin de :

  • Un bocal en verre hermétique qui aura été ébouillanté
  • Un à deux citrons jaunes bio (cela dépendra de la taille de votre bocal)
  • Env 5 à 8 cm de gingembre
  • Du miel (la quantité dépendra encore une fois de la taille de votre bocal, perso j’ai utilisé pratiquement deux pots de 360gr)

Mais si vous le souhaitez vous pouvez compléter la recette avec d’autres éléments qui pourront renforcer votre remède.

  • Qq clous de girofle (attention : retirez les au bout de 24h sinon cela peut devenir trop fort…ce n’est pas parce que c’est naturel que l’on peut faire n’importe quoi) Attention: à éviter durant la grossesse ou l’allaitement !
  • Pourquoi pas une pincée de piment de Cayenne (encore une fois, on y va avec parcimonie, le but ce n’est pas de vous décaper le gosier hein !!)
  • Au moment de boire votre remède, vous pouvez ajouter 1 c.à.s de thym à infuser dans votre tisane (ou si vous avez la chance d’avoir du thym frais 2c.à.s

Je vous laisse avec la vidéo, bon visionnage.

Mais pourquoi ces ingrédients et pas d’autres ?

Le miel : Il a un tas de propriétés, je vous laisserai le loisir de faire vos propres recherches si le sujet vous intéresse. Je vais vous donner quelques vertus qui nous serviront tout particulièrement pour notre combat contre les virus et autres joyeusetés hivernales. Déjà il faut souligner que c’est un excellent conservateur et donc une base parfaite pour réaliser des remèdes. Et puis il faut avouer que son gout sucré va aider à faire avaler le sirop aux enfants ou aux adultes récalcitrants !! Ensuite il aurait des propriétés antibactériennes (cf source 1a). Il va ainsi aider à diminuer l’inflammation et l’irritation (s’il y a toux). Enfin il a des propriétés prébiotique ( cf source 1a). En gros et en simplifiant, il aurait un rôle dans l’équilibre et le maintien de notre flore intestinal (il faut prendre soin de ces gentilles petites bactéries qui travaillent pour nous et notre santé…On peut ainsi aider notre système immunitaire à faire son taf !)

Quant au miel de thym précisément il est reconnu comme un antiseptique puissant et expectorant, il est parfait pour lutter contre les affections respiratoires notamment. Il va aussi aider à la récupération physique. (Cf source 1b).

Un miel d’eucalyptus, de sapin ou de lavande pourraient aussi être bien pour notre remède de grand-mère, car ils ont tous des propriétés intéressantes pour les voies respiratoires. ( Cf source 1c)

Attention tout de même aux personnes diabétiques. Éventuellement remplacez le miel par du sirop d’agave (je n’ai pas trouvé de source pour ça mais je ne pense pas que cela pose problème, ici le sirop d’agave ne servira que de base et non d’élément actif // cf source 2)

Le citron : riche en vitamine C et en potassium, il va aider à renforcer le système immunitaire. Mais c’est aussi un super antiseptique et antibactérien. Il a aussi la possibilité d’aider le corps à éliminer toutes les toxines en stimulant le foie, le pancréas entre autre… pour plus d’infos (cf source 3). Son acidité est a priori neutralisée par la présence du miel mais prudence tout de même pour les estomacs sensibles. Enfin le citron peut avoir un effet épurateur et éliminer très (trop) efficacement toutes les toxines de notre corps donc encore une fois…écoutez votre corps. Si vous prenez ce sirop en prévention, espacez peut être les prises si vous sentez que vous réagissez fortement. Si vous le prenez en curatif, ben j’ai envie de dire…laissez sortir ce qu’il y a à sortir mais toujours en restant gardant son bon sens…ne vous affaiblissez pas inutilement !!! Vous vous rappelez hein, je ne suis pas médecin ni pharmacien !! Comme je l’ai dit plus haut, ce n’est pas parce que c’est naturel qu’il ne faut pas être prudent et raisonnable.

Le gingembre : anti inflammatoire reconnu, il aide aussi à réchauffer le corps et décongestionner les voies respiratoires. (cf source 4) il sera donc idéal pour lutter contre les rhumes, les maux de gorge

Les clous de girofle: c’est un puissant antiseptique, anti fongicide et antispasmodique. Il va aider aussi en cas de maux de gorge en apaisant les douleurs car il a un pouvoir analgésique. Il va aussi activer la circulation sanguine et donc aider à la guérison. Mais comme je l’ai dit plus haut, ne laissez pas les clous de girofle plus de 24h dans votre préparation…(cf source 4), ils contiennent bcp de principes actifs qui pourraient être néfastes à fortes doses….enfin et le plus important, les clous de girofle sont a proscrire pendant la grossesse ou l’allaitement !( cf source 5)

Le piment : est un stimulant du système circulatoire et un tonique cardiaque. Il contient aussi des composants actifs comme la capsaïcine qui va inciter le cerveau à libérer des endorphines (hormones du bien être). Enfin sa richesse en vitamine A et C en fait un allié du système immunitaire parfait (cf source 4 page 87)

Le thym : est un tonique,  désinfectant très puissant et antifongique souvent utilisé pour lutter contre la toux et les problèmes respiratoires (cf source 4 page 98)

 

Comment utiliser ce sirop ?

Je l’ai dit au tout début, vous pourrez utiliser ce remède de deux manières :

  • de façon préventive en prenant le matin à jeun 1 c à c (vous pouvez manger le citron et le gingembre si vous voulez). Il va ainsi booster le système immunitaire.
  • de façon curative en prenant 1 c à c, 3 fois par jour diluée dans une tisane de votre choix. Il accompagnera et aidera votre système immunitaire à faire son boulot, en soulageant un peu les symptômes mais sans stopper le processus de guérison de votre corps.

Le corps humain est une machine formidable pour peu qu’on lui laisse la chance de travailler.

Prenez soin de vous

A bientôt

 

Sources :

 

Recette parfaite pour l’automne et l’hiver

Aujourd’hui, on cuisine! on se fait des gourmandises à la cannelle!!

Je vous ai fait une petite fiche recette que vous allez pouvoir télécharger et/ou imprimer >>>> Roulés cannelles <<<<

Allez c’est parti, on s’éternise pas. Bon visionnage

A très bientôt

Prenez soin de vous.

Avant Halloween …

Si vous êtes arrivé ici après lecture de mes deux précédents articles (je sors du placard à balais et la roue de l’année: c’est quoi ?), vous devez déjà savoir que Samhain est le sabbat qui a lieu aujourd’hui soit le 31 octobre.

Du coup on a voir ensemble, dans les très grandes lignes, en quoi consiste cette célébration. Tout d’abord, le mot Samhain est un mot gaélique qui se prononce « sa-ouin » mais bon perso je m’obstine à le prononcer comme il s’écrit « sa-maïne », bref….

On va aussi retrouver ce sabbat sous d’autre nom…Samain, Samonios, Samhuinn, Nuit des Ancêtres, Festival des Morts, Veille de Novembre, Calangaef, Shadowfest, Martinmas, Old Hallowmas (Ecossais,Celte), Hallowe’en, Hallowmas, All Hallow’s Eve (qui veut dire Veille de la Toussaint), Halloween, Jour des Morts, Fête des Esprits, Troisième récolte, Veille de Toussaint, Nouvelle année celte, Tir-na-Nogh’th (gaélique), Hiver celte, Samana, Festival de Pamona, Vigil of Saman, Vigil of Todos, Santos, fête des pommes…

Comme je vous le disais dans l’article sur la roue de l’année, à notre époque un sabbat rassemble finalement souvent plein d’événements ou de célébrations anciennes en un seul jour. Et tous les noms cités plus haut en sont le bon exemple. Chaque courant païen, chaque région, pouvaient célébrer un événement en particulier. Le Samhain d’aujourd’hui est l’héritier de tous ces festivals.

De manière très basique, Samhain correspond à la fin de la roue de l’année, et donc le début de la nouvelle année. Il symbolise la fin/mort d’un cycle et le début/la naissance d’un autre. C’est la période de l’année où le voile entre les morts et les vivants est le plus fin (C’est le moment propice pour la divination pour cette raison) Et c’est cette notion de mort omniprésente dans les célébrations de Samhain qui a incité l’église (au 9eme siècle) à placer la Toussaint au 1er novembre afin de se synchroniser aux pratiques païennes dans le but de les remplacer petit à petit avec l’expansion du christianisme.

source image: créa personnelle (tampon lili of the valley)

Je n’ai pas encore parlé d’Halloween qui se déroule le même jour. Si je devais caricaturer un peu je dirai qu’Halloween est le descendant de Samhain. (Déguisement, potiron ou navet sculptés, la tournée des maisons, les farces, le lien aux morts, tout existait déjà du temps des vieux festivals du feu). Historiquement, ce sont les immigrés européens partis aux Etat unis (les irlandais principalement) qui ont amené dans leurs valises leurs coutumes liées à Samhain. Le temps qui passe et la société a façonné par la suite la fête d’Halloween que nous connaissons….Mais même si Halloween est devenue une fête laïque, les païens se sont réappropriés cette célébration (la boucle est bouclée non ?! ;P). Halloween et Samhain sont maintenant les deux faces du 31 octobre. L’une pleine de fantaisie, délirante et libératrice (halloween), l’autre plus sérieuse, solennelle et calme (samhain).

Avec la saison de Samhain nous entrons dans la phase obscure de l’année, la saison hivernale est proche. On se replie sur notre foyer, on termine de se préparer pour la saison froide. C’est une période d’introspection pourquoi pas de méditation. On prend le temps de se poser et de faire le bilan de l’année passée et on planifie l’année à venir. Qu’avons-nous accompli ? Avons-nous atteint nos objectifs ? Pouvons-nous nous améliorer? Que voulons-nous éliminer ou accueillir  dans nos vies ?  Par la même occasion c’est un moment parfait pour assainir de petites disputes afin de repartir sur de bonnes bases pour la nouvelle année.

Comme je le disais plus haut la nuit de Samhain, le voile entre le monde visible des vivants et le monde invisible des morts (mais aussi des anges, et autres guides…) est si fin que nos disparus peuvent nous rendre visite. On va en profiter pour leur rendre hommage, on va célébrer leur vie, on peut demander des conseils (divination).

Halloween/Samhain vous en savez maintenant un tout petit peu plus. Pour un 1er article découvert sur les sabbats je vais m’arrêter là. Je verrais à le compléter l’année prochaine.

J’espère que cet article vous a intéressé

A bientôt

Prenez soin de vous

Au fil des saisons….

Comme je vous le disais dans mon article précédent « je sors du placard à balais », l’année d’un païen ou neo-païen est généralement ponctuée par 8 jours particuliers que l’on appelle sabbats. Ces sabbats constituent la roue de l’année. Chaque célébration correspond à un moment particulier ou charnière de l’année (elles ont chacune leur symbolique, leur énergie)

source image: Collection Célébrations païennes des éditions Danaé

Il y a 4 sabbats qui sont liés à la position du soleil dans le ciel, en clair on parle du passage des saisons.

  • Equinoxe de printemps : Ostara, le 20 ou 21 mars
  • Solstice d’été : Litha, le 20 ou 21 juin
  • Equinoxe d’automne : Mabon, le 22 ou 23 septembre
  • Solstice d’hiver ; Yule, le 21 ou 22 décembre

Les 4 derniers sabbats, sont des fêtes intermédiaires aussi appelés festivals du feu.

  • Imbolc, le 1er février
  • Beltane, le 30 avril ou 1er mai
  • Lughnasad ou Lammas , le 1er Aout
  • Samhain, le 31 octobre

A l’époque pré-chrétienne de nombreux festivals ponctués la vie des paysans…. Ce que nous définissons aujourd’hui comme un jour de sabbat pouvait être célébré pendant plusieurs jours à l’époque. Il est donc courant de voir certain neo-païen célébrer également sur plusieurs jours, souvent avant la date de la roue de l’année.

Chacun en fonction de son cheminement, de ces affinités, décide de fêter les huit sabbats ou non…certains ne fêtent que les passages de saisons d’autre que les fêtes intermédiaires…. Personnellement découvrir cette roue de l’année, m’a permis de comprendre ce que je ressentais intuitivement…les périodes ou j’avais des coups de boost, celles ou j’avais des coups de mou, celle ou je ressentais le besoin de faire du ménage (physique et mentale ;P)… Je ne les célèbre pour l’instant pas véritablement, je suis en phase de découverte, je pars du principe que je dois d’abord me réapproprier chaque saison, chaque phase de l’année avant de pouvoir prétendre comprendre et célébrer. Mais je marque le coup à chaque fois, timidement, maladroitement, à ma façon 😉

Je vais essayer au fil de l’année de vous faire découvrir chaque sabbat, leurs symboliques, les activités que vous pouvez faire et peut être quelques recettes, je ne sais pas encore. Quoi qu’il en soit vous retrouverez les liens des articles pour chaque sabbat dans cet article au fur et à mesure.

Je le reprécise encore une fois parce que c’est très important pour moi. Je ne suis pas une experte….je vais rester volontairement dans les grandes lignes…mon but n’est pas de devenir une référence pour nouveau païen mais simplement de faire découvrir certaines choses avec tout le monde.

Je pense avoir fait le tour de la roue ;P

Je vous dis à très bientôt

Prenez soin de vous

 

 

Nouvelle catégorie sur le blog : quoi et pourquoi?

Le 31 octobre, comme beaucoup de monde je vais fêter (à ma façon)..Samhain….hein ? Comment ça je me trompe ? Non non, je vous assure, il n’y a aucune erreur.

Au-delà de la bien connue « Halloween », le 31 octobre est une des 8 fêtes païennes qui ponctuent l’année. En fait, du haut de mon petit savoir de  « padawan » ;P , je peux vous dire que c’est l’une des plus importantes car elle représente la fin de la roue de l’année  pour les païens (c’est un peu l’équivalent de la saint sylvestre le 31 décembre). La fin d’une année/d’un cycle, le début d’un autre.

créa personnelle (tampon lili of the valley)

Mais revenons un peu en arrière, si vous le voulez bien. Je vous ai dit à plusieurs reprises dans différentes vidéos que je m’intéressais au développement personnel mais aussi à l’ésotérisme. Je l’ai dit prudemment, du bout des lèvres, un peu timidement, parce que oui, il faut bien l’avouer, dire que l’on aime le développement perso et que l’on pratique le Reiki passe encore ; mais dire que l’on étudie le paganisme peut s’avérer un peu plus délicat. Les mots « païen » ou « paganisme », et soyons fous… Allons encore plus loin « sorcière » véhiculent leur lot d’idées reçues/idées fausses/préjugés/superstitions et j’en passe.

Du coup, toutes personnes s’intéressant à ce sujet de manière plus poussée que la simple curiosité, se sentent plus ou moins obligée (cela dépend aussi de leurs personnalités hein ! ) de marcher sur des œufs quand il s’agit de parler de leurs intérêts/recherches/études/croyances. Et je n’ai pas dérogé à cette situation. C’est un véritable arrache-cœur de devoir taire, quelque chose qui vous passionne. Heureusement pour moi le lutin à roulettes a été l’oreille attentive (et un peu curieuse) de mes découvertes.

 source: inconnue

Cela fait maintenant presque 2 ans que je passe du temps dans mon coin, à éplucher des tonnes de livres, à fouiller internet à la recherche d’infos (pertinentes et vérifiables) pour me permettre de cerner ce que le mot « paganisme » veut dire et croyez moi, quand je disais que j’étais petit padawan, un peu plus haut…. c’est la pure vérité. Il y a tellement de chose à découvrir ! Le paganisme est multiple, il est riche des siècles passés, des différentes cultures qui l’ont partagé et enrichi. Il renferme des savoirs et les sagesses anciennes, parfois oubliés.

Petite j’ai demandé à faire du catéchisme parce que j’avais déjà soif de découvrir/de savoir, j’ai été baptisée et j’ai fait ma 1ere communion mais je n’ai pas ressenti d’appel comme on pourrait dire. Je ne me suis jamais considérée athée pour autant, j’ai toujours eu le sentiment profond qu’une force supérieure existait ; mais sans pour autant sentir le besoin d’aller vers une des religions monothéistes connues. J’ai un profond respect pour elles et même si je garde une curiosité qui me pousse à me renseigner sur chacune d’elles, je ne me sens pas « à ma place » au sein de leurs règles.

En étudiant le paganisme, notamment la « voie » celtique, le druidisme, la magie des campagnes, l’art de travailler avec les simples (et tellement d’autres choses), j’ai le sentiment de me réapproprier une sagesse enfouie…comme si je récupérais le savoir que j’avais accumulé au fil de mes vies passées (ah oui ! je crois aussi aux vies antérieures… vous en faites pas, ça va bien allez ;P).

   source inconnue

J’adore cette sensation, plus j’avance et plus je me sens entière, connectée, soutenue, à ma place. D’où mon envie de plus en plus forte d’arrêter de me « cacher », après tout je ne fais rien de mal…non d’une pipe en bois !!!! (oui je sais, expression interdite depuis 1920 ;P). Mais malgré ce besoin de partage sans prosélytisme je vous rassure, des peurs se sont glissées dans le tableau … ben oui sinon ce ne serait pas drôle hein !!

Comment les « gens » allaient prendre cette info, allaient-ils avoir peur ? Allaient-ils me juger ? Et si je perdais tout mes abonnés ;P ?

Réalisant que je ne pourrais jamais trouver de véritables réponses à ces questions et surtout que je ne devais pas chercher à y répondre, j’ai décidé de me lancer avec une nouvelle rubrique sur ce blog. Au moment, où j’écris ces lignes, je ne sais pas encore comment je vais l’appeler : au fond du chaudron, le chaudron fleuri (pour faire écho à « Fleur d’esprit »), l’antre de la sorcière…bref vous le verrez bien lors de la publication. Ce sera finalement encore plus simple « le grimoire ». Dans cette catégorie, je partagerai de temps en temps des petites choses qui sont liés au paganisme , je pense notamment à vous  faire découvrir les Sabbats et Esbats qui sont des célébrations païennes.

Ha et si vous le voulez bien… on va évacuer une idée reçue tout de suite comme ça on sera tranquille…. « Païen » veut dire qui ne correspond pas à une des grandes religions monothéiste…c’est tout, ça n’a rien à voir avec le diable ou toutes les autres conneries idées reçues, qui peuvent circuler ici et là ! Mon âme va très bien, merci! et Satan n’est pas mon pote…c’est bon ?! On peut avancer ? 🙂

En ce qui me concerne, je n’ai pas envie de me coller d’étiquette. Je me sens liée aux rythmes des saisons, à la terre, à tous ces êtres de lumières qui œuvrent de l’autre coté du voile (appelez les comme vous le voulez… anges, guides, maitres ascensionnés….). Je me sens liée à l’héritage précieux mais aussi lourd de ces guérisseuses, ces femmes de savoir qui étaient appelées sorcières. Pour une fois, je ne cherche pas à me définir, à entrer dans une case….JE SUIS…tout simplement, je vis en suivant mon instinct dans le respect de tous. J’apprends avec sérieux, patience, humilité mais aussi passion parce que tout cela me fascine.

source inconnue

Je suis la même Céline, je suis simplement sortie du placard à balais (comme on dit avec humour). J’ai envie de partager avec vous plusieurs centres d’intérêts sans me restreindre à 1 ou 2 sujets. Mon âme se nourrit de tout cela : création, développement perso, ésotérique, santé, beauté, cuisine, prévoyance… Si je tais une partie (par peur notamment), je ne suis plus moi, plus totalement.

Je suis tantôt joyeuse, tantôt triste, tantôt en colère, tantôt à l’écoute des autres, tantôt égocentrée, tantôt au bout du rouleau ,tantôt avec l’énergie d’une guerrière…. Je suis changeante, comme la lune, je suis une femme en évolution.

J’espère que vous continuerez à me suivre.

Rien ne va changer…je ferai toujours des créations pour toutes les occasions sur Atelier Fleur d’Esprit et je vous ferais toujours des vidéos ou des articles beaucoup trop longs sur Fleur d’Esprit ;P . Mes partages seront à l’image de ma vie: Variés, inspirés ou pas, humbles, sincères, simples (plein de fautes…aussi ;P).

Si le sujet vous intéresse et à aiguiser votre curiosité, je vous invite à aller voir mon article sur la roue de l’année ICI et celui qui parle de Samhain ICI. Je commence fort avec 3 articles d’un coup mais c’est juste pour être cohérente dans mes propos. A l’avenir les publications sur ce thème se feront plus occasionnelles.

Je vous dis à très bientôt

Et comme toujours, prenez soin de vous

Ne pas se laisser submerger par la paperasse…c’est possible!

Il y a presque 5 ans j’avais partagé des photos sur mon Instagram qui avaient suscité un vif intérêt.

Rien de bien extraordinaire comme vous le voyez! Je montrais que j’avais (enfin) trier mes papiers. Je vous avoue qu’à l’époque j’ai été vraiment surprise des questions que j’ai pu avoir au sujet du classement des papiers. Et quand on m’a demandé de faire une vidéo, je ne savais pas trop quoi en penser…..

“ Voyons! Tout le monde sait comment trier des papiers, c’est quand même pas sorcier!!!! Je vais pas faire une vidéo la dessus!! ”

Et puis le temps a passé et j’ai rangé ce sujet à traiter dans un coin de ma tête. Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, la vie n’a pas été un long fleuve tranquille. J’ai eu depuis un peu plus d’un an, de gros coups durs et je me suis laissée submergée par le bazar. Oh! Rien de catastrophique…. pas besoin d’appeler les équipes de « C’est du propre » hein!! Mais ça ne pouvait plus durer. Du coup, depuis quelques semaines, j’essaye de remettre de l’ordre dans ma vie; le tri et le rangement sont mes compagnons du quotidien.  Ça fait tellement de bien!! C’est incroyable comme une bonne séance de tri peut remettre les idées en place.

Tout ça pour dire que la question de faire une vidéo ou un article sur le sujet du tri et du classement des papiers est revenue sur le tapis. Il y a encore quelques jours, je me questionnais toujours sur l’utilité d’un tel article et puis une discussion avec une amie a fini de me convaincre. Elle m’expliquait que son rangement consistait en un amoncellement de papier plus ou moins stable sur, derrière et sous son bureau. Elle avait bien essayé plusieurs méthodes mais rien n’y faisait, du coup elle ne faisait pratiquement jamais de rangement de ses papiers parce qu’elle ne savait plus par quel bout attaquer la bestiole.

Ok qu’à cela ne tienne! Je ne suis pas Martha Stewart, mais je vais vous dévoiler ma méthode pour essayer de dompter et empêcher l’invasion des piles de papiers un peu partout dans sa maison. Et surtout garder le contrôle sur le long terme! Est ce que vous êtes prêt petit padawan?


Étape 1: cibler et acculer l’ennemi

En matière de ménage/tri, vous allez avoir autant de sons de cloche que de personnalités. Certains vous dirons de procéder pièce par pièce, mais en ce qui concerne les papiers et surtout si n’avez aucun système de classement pour le moment, je ne saurais trop vous conseiller de rassembler tous les papiers qui trainent partout. Faites le tour de votre maison/appart/chambre avec un gros carton, un sac, un bac en plastique, votre caddy/pousse mémé, que sais-je….Cueillez chaque pile de paperasse « à classer plus tard », chaque feuille qui traîne, ne cherchez pas à trier pour le moment. Placards, tiroirs, en dessous, derrière le bureau, sous le lit, au fond de votre sac à main, dans la voiture, tout doit y passer!

Étape 2 : diviser pour mieux régner

Félicitations! Vous avez acculer l’ennemi, il ne peut plus s’enfuir. Pour l’étape suivante vous allez avoir besoin de place (plus vous aurez de papiers et plus vous en aurez besoin). Personnellement je privatise ma table et parfois les surfaces autour.  ;P

Je vous conseille aussi d’avoir à disposition un sac (recyclage oblige) ou une poubelle pour ce qui devra être jeté.

Cette étape va consister à diviser le tas de paperasse par thème: une pile pour chaque type de papier:

  • une pile en rapport logement (quittance loyer, bordereau de visite de contrôle du bailleur…),
  • une pour les papiers en rapport à l’assurance (une pour chaque: téléphone, logement; voiture, etc.),
  • la mutuelle,
  • la sécurité sociale,
  • les fournisseurs tel que l’électricité, le gaz, l’eau (une pile pour chaque)
  • la banque,
  • les impôts,
  • le travail (les bulletins de salaire et tout docs admin à conserver),
  • la santé (retour analyses médicales, prescriptions…),

Bref je pense que vous avez compris le principe. Fonctionnez petit à petit, prélevez une partie du votre pile de papier à trier et dispatchez chaque papier sur la pile thématique correspondante. Profitez-en pour commencer à éliminer grossièrement les papiers destinés à être jeter, les enveloppes, les pubs, les prospectus, les catalogues passés date, etc.

Procédez ainsi jusqu’à avoir entièrement traité votre tas de paperasse. Vous aurez l’impression que c’est le chaos, avec tout ces papiers éparpillés sur votre table et autour mais croyez moi sur parole, l’ordre naîtra de ce chaos!!!

Étape 3: Courage! La victoire est proche

Vous allez maintenant traiter une pile/un thème après l’autre. C’est là que le gros du tri va se faire.

Avant toutes choses, je vous invite à vous renseigner dans vos pays respectifs sur la durée obligatoire de conservation de vos documents. Certains devront être conservés toute votre vie, d’autre beaucoup moins longtemps, donc inutile de vous encombrer avec des documents qui ne vous serviront plus.

Pour les français (de France ;P) vous trouverez le détail sur le site du service public ICI. Je vous conseille de l’enregistrer et/ou l’imprimer pour le conserver à portée de la main.

A savoir >> Comme indiqué sur le site, ces durées sont les délais durant lesquelles une réclamation peut être faites par vous ou par un organisme (2 ans et le trimestre en cours par exemple pour les décomptes de Sécu). Rien ne vous empêche de conserver les documents plus longtemps. Par exemple, je conserve tous mes avis d’impôts sur les revenus même au delà de la date de reprise de l’administration. C’est quasi impossible de ravoir un exemplaire en cas de besoin. Par contre je n’ai aucune hésitation à jeter les décomptes Sécu ou mutuelle au delà du temps imparti, idem pour les relevés de banque. Je le répète mais c’est important, je ne veux aucune réclamation. Chaque pays, chaque administration va avoir ses règles, donc à vous de vérifier si votre gouvernement vous propose un site avec ce type d’infos.

Pour les adeptes du scannage, sachez que certains docs n’ont aucune valeur juridique en version dématérialisée (si vous les scannez vous même). Même si je vous conseille de scanner vos docs pour en avoir une trace numérique en cas de gros pépins (vol, incendie chez vous…mieux vaut ça que rien du tout), gardez en tête qu’il faut garder les originaux durant le temps imparti (infos ICI). Encore une fois, ces infos concernent la France, renseignez-vous auprès de vos administrations respectives pour en savoir plus.

C’est à cette étape qu’entre en scène ma meilleure amie quand il est question de « tri de papier »…. ma déchiqueteuse.

Dans un monde où chaque donnée nous concernant peut être utilisée contre nous (piratage, vol d’identité…) il est bon d’être vigilant en n’offrant pas aux personnes malveillantes matière à œuvrer. Je détruis systématiquement tout document contenant des données importantes (n° sécurité sociale, n° compte, adresse complète…..) .


Mon top 3 sur Amazon.fr (images cliquables)

                                                    

Vous avez tout les prix sur le marché, à vous de voir si vous voulez/pouvez investir sur du haut de gamme (coupe croisée, découpe papier et carte bancaires/CD) ou rester sur de l’entrée de gamme (coupe droite,découpe exclusivement le papier). j’avais demandé au Père Noel de m’en acheter une il y a qq années mais je ne voulais pas un produit cher parce que je ne savais si j’en aurai une utilisation régulière. J’ai donc une déchiqueteuse d’entrée de gamme. La découpe est droite, je ne peux découper que 2 ou 3 feuilles grand max en même temps, j’ai vite des bourrages. Elle chauffe vite et se bloque par sécurité . Mais elle me suffit pour le moment.

Il est évident que si vous avez 3 papiers à détruire tout les 6 mois autant utiliser vos braves et fidèles ciseaux. Sinon, pensez y!

 


Bref revenons à nos papiers! Vous traitez donc chaque pile en prenant soin d’évacuer les papiers inutiles. Une fois cela fait, classez vos papiers au choix:

  • par année,
  • par objets (téléphones,voitures….)
  • par pièces  (je fais comme cela pour les notices des appareils et meubles que j’ai)
  • par société (pour les emplois)

C’est là et seulement là que vous pourrez avoir une idée claire du type de matériel de classement dont vous aurez besoin. Quand j’ai été motivé il y a quelques années à organiser ma vie (merci pinterest), j’ai fouillé le net à la recherche d’idée et j’ai tout naturellement essayé de “copier” ce que je voyais sur les différents sites. Mauvaise idée parce qu’au final, j’ai acheté des choses qui ne me convenaient pas du tout. Donc vraiment suivez mon conseil, triez vos papiers et une fois que vous avez vraiment une vue d’ensemble de ce que vous avez sous le nez, achetez le matériel de classement adéquat. (classeurs, dossiers suspendus, chemises, portes documents, trieurs….)

En ce qui me concerne, je fais dans la simplicité et l’économie :

  • des portes revues en carton que je vais customiser plus tard
  • des chemises/porte documents en plastique
  • des chemises à rabat en carton (très classique)
  • des sous chemises (fines et épaisses)

Je classe dans les sous chemises et chemise à rabat et je range par thème dans les portes documents et porte revues

Pour vous donner une idée, voici mon classement:

  • un porte document pour le travail avec des sous chemises cartonnée pour les différents emplois exercés et des sous chemises fines en papier pour les sous catégorie (bulletins de salaire, contrats et avenant….)
  • un porte document avec des chemises à rabats pour la Sécu, la mutuelle, la CAF, la MDPH (chaque chemise contient des sous chemises en fonction des papiers à classer)
  • un porte document pour le logement avec des chemises à rabat pour le bailleur (+ sous chemise par années pour les quittances), les distributeurs d’énergie et d’eau, le fournisseur internet/tel
  • une chemise à rabat pour les impôts (avec deux sous chemise, impôts revenus et taxe habitation)
  • une chemise à rabat pour les autres papiers importants que je ne peux pas classer ailleurs (mes diplômes, mon passeport….)

Nous avons tous des vies différentes, il est donc évident que vous aurez à vous adapter en fonction de votre age, du type de papier à classer (plutôt pro ou perso), de votre situation , de la composition de votre famille (vous faites des dossiers pour chaque personne ou vous regroupez tout les papiers d’un thème dans un seul porte document), de votre personnalité et de la place dont vous disposez (on abordera pas le problème de la même manière si on vit dans un studio de 20m2 ou une maison).

Donc inspirez vous de ce que vous voyez autour de vous et adaptez à votre sauce et surtout, comprenez que rien est inscrit dans le marbre, vous pourrez toujours faire des modifications en cours de route afin d’affiner votre système de rangement.

Étape 4: maintenir l’ordre

Voilà! Vous pouvez être fier de vous!! vous avez mené un rude combat et surtout gagné la bataille mais…ben oui il y a un mais…sinon ce ne serait pas drôle. Le but maintenant c’est de maintenir le cap en évitant une nouvelle invasion. Il faut un peu de rigueur mais c’est vraiment une habitude à prendre. En ce qui me concerne, j’aime être organisée et savoir que je peux retrouver un papier en 1 min chrono; d’autant plus que je suis en plein dans les démarches admin en ce moment!! Quoi de pire que de passer 20 min à fouiller dans tout les sens les papiers demandés. Mais je ne suis pas pour autant devenue une psychopathe du rangement.

J’ai investi dans un trieur en carton sur lequel j’ai renoté les différentes catégories de papier que j’ai. J’y classe au fur et à mesure les papiers qui arrivent et je le vide au mieux chaque fin de semaine au pire chaque fin de mois. Je garde ainsi le contrôle sur la paperasse sans pour autant me stresser.

Voilà, vous savez tout, chers padawans! que la force soit avec vous!

A très bientôt

Je suis partenaire Amazon, depuis quelques jours, par conséquent vous verrez apparaitre de temps en temps des liens vous permettant d’aller sur cette plateforme pour faire vos achats. Je vous rassure de suite, mon but n’est pas de vous arnaquer, je ne vous conseillerai que les produits que je connais. Je pense vous faire un article ou une vidéo sur cette affiliation afin de bien vous expliquer le procédé et pourquoi pas vous faire découvrir le système.