Nos vêtements influencent notre humeur…

Rouge, vert, noir, bleu…… Quelles incidences peuvent avoir les couleurs que nous portons ?

A vous de le découvrir !

Rouge : un bain de vitalité

Si vous avez décidé d’enfiler un pull rouge ce matin, c’est que vous avez besoin de stimuler votre système neurovégétatif. Le rouge active la sécrétion d’adrénaline et de noradrénaline. (hormone et neuromédiateur sécrété par une glande, qui accélère le rythme cardiaque, augmente la tension artérielle et permet à l’organisme de s’adapter rapidement à des agressions extérieures.)

Cette couleur est donc particulièrement recommandée si vous vous sentez fatigué ou dépressif. Le rouge va contribuer en plus à vous réchauffer. Il réveillera également votre sensualité. Si mesdames, vous allez à un rendez-vous vêtu d’une robe rouge, vous annoncez implicitement la couleur…. (oups…)

En cas d’excès :
Trop de rouge développe des comportements de violence : rage, haine, jalousie.
Un trop plein de rouge peut conduire à imaginer des complots, à être un peu parano.
Si vous êtes hypertendu, cardiaque, irritable ou boulimique, détournez-vous du rouge

Orange : un coup de fouet pour le système immunitaire

Vous manquez physiquement ou mentalement de souplesse ?
Vous souffrez de tendinite, de névralgie ou de problèmes digestifs ?
Vous avez de l’asthme ou une bronchite ? Vous venez de vous brûler ? Passez à l’orange !!!
Tee-shirt, pull, sous- vêtement, châle…..Couvrez-vous de cette couleur aux vertus thérapeutiques. C’est aussi la couleur des plus de 40 ans, car le orange facilite l’assimilation du calcium et entretient le système immunitaire.

En cas d’excès :
Si vous vous noyez dans le orange, vous allez voir votre libido décupler….Avec tous les excès que cela implique ! Vous allez voguer d’aventure en aventure. Saturé d’orange vous risquez une élongation et un ramollissement généralisé de la silhouette.

Jaune : un aide-mémoire

Migraine, perte de mémoire, manque de concentration, angoisse, paresse intellectuelle….Le jaune aide à résoudre ces problèmes. Donc enroulez vous un foulard jaune autour de votre cou quand vous ressentez l’un de ces symptômes. Le jaune serait également un allié pour la circulation lymphatique donc il stimule l’activité en accélèrent l’élimination des impuretés par la peau. Les personnes atteintes de problèmes hépatiques ou biliaires trouveront du soulagement en se parant de jaune.

En cas d’excès :
Perfectionnisme, intransigeance, volonté de contrôler, anorexie……..Si vous plongez dans le jaune sans modération, vous vous exposez à ces dérèglements mentaux.

Vert : relax, max !!

Apaisement, relaxation….Le vert nous invite à la détente. Ne dit-on pas « se mettre au vert » quand on va se reposer à la campagne. Le vert agit également sur nos flux en les régulant. Il résorbe notamment les liquides : gonflement, cellulite, transpiration excéssive se modérent lorsqu’on les expose à la couleur verte. Alors, pour prévenir ces troubles, portez le plus souvent possible des pantalons verts. Cette couleur agit également sur la fatigue oculaire. Les opticiens savent bien qu’il faut « chausser » des lunettes vertes pour se reposer les yeux. Le vert enfin fait baisser la tension.

En cas d’excès :
Refroidissement, fatigue, anémie….S’habiller tout en vert n’est donc pas recommandé en plein hiver !

Bleu : la voix des rêves

Gorge, nez, oreilles…..le trio de la sphère ORL aime le bleu. C’est donc le moment de porter un cache-nez et un bonnet de cette couleur ! En cas d’aphonie, votre voix devrait revenir plus rapidement. Le bleu diminue en outre la sensibilité à la douleur. Si vous avez des insomnies, mettez des draps et un habit pour la nuit bleu et vous ferez des beaux rêves. Si vous avez des rides, faites des masques de beauté bleu, cette couleur aidant à lisser la peau.
Dernier point : le bleu espacerait les bouffées de chaleur de la ménopause.

En cas d’excès :
Le bleu présente peu de contre-indications. Son principal défaut, quand il est trop présent : il délie les langues et invite à se confier. Parfois un peu trop ! On devient vite trop bavard. Ce qui peut porter préjudice.

Violet : l’outil de méditation

C’est la couleur qui élève l’esprit. C’est pourquoi elle aide à se souvenir de ses rêves et à les interpréter. Dans l’organisme, la couleur de la spiritualité aide apparemment à fixer le phosphore, le calcium, le fer et l’iode.
Parce qu’il améliore la production des globules blancs et la circulation lymphatique, le violet renforce le système immunitaire. Au cœur de l’hiver, habillez-vous tout en violet.
Hypnotique, cette couleur calme les nausées.

En cas d’excès :
Ne pas perdre les pieds avec la réalité ! Le violet peut conduire au charlatanisme, à la manipulation ou à l’attirance pour la magie noire (houuuuuuuu !!)

Noir et blanc : le pouvoir des extrêmes

Ne portez pas trop souvent de noir. Bien qu’il aide à accepter les changements et les ruptures, le noir assombrit l’humeur. On s’enferme sur soi, on tend à se cloîtrer. Jusqu’à perdre ses repères !

Le blanc, lui est symbole de renaissance. Porter du blanc dans une atmosphère polluée ou après un bain de foule est presque aussi efficace que de prendre un bol d’air au bord de la mer !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s