comment envoyer la forêt boréale dans les toilettes

Le Canada possède l’une des plus grosses superficies de forêts dites « anciennes » au monde, environ 25% de la superficie mondiale des forêts ancienne.

Mais qu’est-ce que ça signifie ?

Eh bien, l’écosystème de la forêt boréale canadienne a plus de 10 000 ans d’âge, ce qui en fait l’une des dernières forêts primitives d’importance sur la planète.

Son importance est simple, elle constitue l’un des plus gros réservoirs de carbone (environ 560 millions d’hectares de superficie) de la planète, son rôle dans la lutte contre les changements climatique de la planète est par ce fait indéniable.

On peut donc considérer la forêt boréale canadienne comme étant une fierté nationale !

Où est donc le problème alors ?

Le problème est que 650 000 hectares, environ, de cette forêt est chaque année coupée, et la plupart du temps, en utilisant la méthode de la coupe à blanc ce qui ne permet pas sa régénération.

À elles seules, les provinces du Québec, de l’Ontario et de l’Alberta , coupent pour environ 540 000 hectares de forêt chaque année, ce qui correspond environ à la superficie de l’Île-du-Prince-Édouard !

Et quel est le rapport avec nos papiers sanitaires ?

Imaginez-vous donc que 42% de la récolte du bois industrielle s’en va principalement dans la confection de papier, et que le papier sanitaire (papiers de toilette, mouchoirs, papiers essuie-tout, couches jetables, etc.) forme l’un des principaux secteurs de cette industrie.

Voici quelques statistiques provenant du site de Greenpeace :

Plus de 700 000 tonnes de produits en papier à usage sanitaire sont consommées chaque année au Canada.

· Plus de 7,4 millions de tonnes de produits en papier à usage sanitaire sont consommées chaque année aux États-Unis.

· Chaque année, 22 kg de produits en papier à usage sanitaire sont consommés par habitant au Canada.

· La consommation de produits en papier à usage sanitaire dans le monde atteint 3,4 kg/année par habitant.

· Le Canadien moyen consomme environ 100 rouleaux de papier hygiénique chaque année. Cela équivaut à approximativement 4,6 kilomètres de papier.

· Chaque année, le Canada exporte 300 000 tonnes de produits en papier à usage sanitaire aux États-Unis.

· Chaque année, le Canada importe 240 000 tonnes de produits en papier à usage sanitaire des États-Unis.

· Le papier représente presque 40 % de tous les déchets domestiques produits aux États-Unis, un pourcentage bien plus élevé que celui de tout autre type de produit.

Ce qui est affolant, c’est que l’exploitation forestière des forêts primitives du Canada sert principalement à la confection de produits jetables et à usage unique !

Bref, une méga entreprise de gaspillage et d’appauvrissement écologique. La double épaisseur de vos papiers mouchoirs que vous utiliser pour sa douceur lorsque vous vous moucher, la quintuple épaisseurs que vous utiliser pour tuer une araignée dans votre salon pour être sûr de ne pas entendre ou sentir le « crouch » que ça fera lorsque vous l’écraser, les dizaines de rouleaux de papiers essuie-touts que vous utiliser pour laver votre cuisine plutôt que d’utiliser un linge lavable, tout ceci contribue malheureusement à détruire des millier d’hectares votre forêt canadienne, l’une des plus riche en biodiversité au monde. Comment faire pour apaiser le phénomène ?

Une des méthodes des plus simples et des plus efficaces est d’utiliser du papier recyclé ( eh oui ! Il se fait du papier sanitaire fait en grande partie, et même à 100%, de matières recyclées qui absorbe tout aussi bien les « matières à nettoyer », qui est aussi propre et doux que votre marque préférée, et qui ne coûte pas plus cher ! ).

Mais la meilleure façon d’aider à contrer ce gaspillage et cette exploitation inacceptable de notre joyau naturel, reste et restera toujours de s’informer, de se conscientiser face au problème, et d’appliqué les solutions, pour la plupart étonnamment simples, que proposent des guides sur l’environnement.

Beaucoup d’information se retrouve sur le site Internet de Greenpeace, dont notamment leur « Guide des produits en papier » qui établis une liste de papier qu’il est conseiller d’acheter parce qu’écologique, et ceux qu’il est préférable de ne pas acheter.

Je vous conseille aussi d’aller lire cet article de Greenpeace : « Les produits en papier à usage sanitaire ou comment envoyer la forêt boréale dans les toilettes », et de lire les autres articles qui s’y rapportent, c’est sur ces sites que j’ai pris la majeure partie de ces informations.

Si le sujet vous intéresse et si vous désirez de plus amples informations, je ne peux que vous conseiller le film-documentaire L’Erreur Boréale, de Richard Desjardins, qui nous démontre, en image, la face cachée de l’exploitation forestière au Québec.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s